• Lomela

L'ACTE d'ACHAT.




Le moment des soldes est bien souvent propice à la surconsommation, parce que les prix affichés sont bas, et qu’ on ne veut pas louper la moindre occasion. Nous avons alors tendance, à consommer davantage et pas toujours de manière raisonnée.


Cette période est toujours une nouvelle occasion pour moi de réfléchir à nos habitudes de consommation et de proposer d’autres moyens de les faire évoluer vers des “formes” plus raisonnées .


Chez LOMELA, nous ne pratiquons pas de soldes d’une façon globale.

Bien entendu, nous pouvons exercer des remises exceptionnelles lors d'événements ponctuels comme des boutiques éphémères, des marchés de créateurs, ou encore auprès de notre clientèle,en étant plus dans une démarche de fidélisation que de grand déstockage.




Pourquoi nous ne pratiquons pas de soldes?


Nos prix sont calculés d’une manière que nous estimons juste et cohérente dès le départ.

Nos marges sont très petites, parfois pas assez suffisantes!

Mais LOMELA doit être une marque qui propose des produits de bonne qualité à un prix qui reste accessible pour le plus grand nombre.


Par ailleurs, je ne souhaite pas maintenir le consommateur dans une logique quantitative

( accumulations d'achats à petits prix), mais plutôt, qualitative et mesurée.





Le prix d’achat joue une part déterminante dans le prix fixé sur nos étiquettes, il équivaut en moyenne à 15% du prix définitif.

Viennent s’ajouter à cela d’autres frais, tels que ceux de nettoyage, de remise en état, de packaging, et aussi de communication et de “production de vente” qui participent à offrir une expérience de qualité à nos clientes.


Tout cela établi dès le départ, nos prix sont donc fixes et nous avons très peu de marge de manœuvre pour les modifier et les revoir à la baisse, sans compter que cela ne fait de toute façon pas partie de notre logique de pensée.



ACHETER EN VRAIE CONNAISSANCE DES CHOSES.





Le consommateur doit être au courant de ce qu’il achète et surtout de l’impact que son achat peut avoir.

Sans forcément entrer dans une démarche activiste ou revendicatrice, je pense qu’il est important de mettre de plus en plus de sens dans ce que nous consommons, et d'adhérer à une forme de consommation plus responsable et maîtrisée, en achetant auprès de marques qui soient proches de nos valeurs, et que nous souhaitons soutenir dans leur développement.



L’ ACHAT ACTIF : c’est quoi ?


C’est prendre en considération d’autres paramètres que son

unique besoin d’achat, en se demandant quelles répercussions celui-ci peut avoir et comment il peut générer un impact positif sur tout un système.


Comment mon achat peut-il à la fois me satisfaire et contribuer de manière positive à la création ou évolution d'un système économique plus responsable à une échelle plus locale?


Cela suppose effectivement de se poser davantage de questions sur la provenance et la fabrication des produits , mais également de s'informer sur les marques, leur politique, leur valeur et observer si l’ensemble est cohérent.


A travers l’acte d’achat, on ne devient plus seulement l’acquéreur passif d’un bien, mais on prend part à une idée, on soutient, on encourage, on participe au développement d’un concept que l’on souhaite voir grandir.





Devenez un consomm’ACTEUR et participez, à votre échelle, à développer une économie moins inégalitaire et plus positive que celle que l’on connaît actuellement.



Prenez soin de vous ,

Patience

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout